Boucle de Saint-Pierre à Sarre parmi châteaux, vignes et vergers de pommiers

Saint-Pierre

  • Difficulté:
    E - Randonnée
  • Période conseillée:
    du 01/03 au 31/05
    du 01/09 au 30/11
    Accessible également en hiver s’il ne neige pas.
  • Départ:
    Saint-Pierre (319 m)
  • Arrivée:
    Saint-Pierre (319 m)
  • Dénivelé:
    + 452 m
  • longueur:
    8000 m
  • Durée aller:
    3h45
  • Tracés GPS:
    KML , GPX

L’itinéraire circulaire, en basse altitude, et en partie sur route goudronnée, traverse des zones rurales avec vue sur d’anciens châteaux. Départ de Saint-Pierre, située dans un emplacement stratégique : proche de la ville d’Aoste et des destinations touristiques de la zone du Grand Paradis et du mont Blanc.


Description du parcours

L’itinéraire commence et arrive au château de Saint-Pierre, qui a retrouvé toute sa splendeur grâce à une récente rénovation.
Le parcours concerne la zone de collines autour de Saint-Pierre, en direction du hameau Tache, et commence par une route goudronnée avec vue sur les montagnes et sur le château de Saint-Pierre.
Après le hameau Tache, on poursuit en direction de Bussant Dessus et, au croisement avec le village Montagnine, on emprunte la route de terre qui croise le parcours Mont Torrette-Bellon.
Le long de cette route, en regardant vers la vallée, on peut voir le prieuré de Saint-Pierre, le profil de la Grivola et le début des vallées du Parc national du Grand Paradis, tandis qu’en observant le paysage en amont, on peut admirer les milieux xériques du mont Torretta-Bellon, site d’intérêt communautaire (SIC) et les terrassements, avec les pittoresques murets de pierres sèches, qui caractérisent les vignobles du vin Torrette.
La zone est très chaude et il est conseillé de l’emprunter au printemps ou en automne. C’est pour cela que le circaète Jean-le-Blanc, un aigle mineur qui migre tous les ans d’Afrique pour nicher ici, exploitant ces zones arides pour chasser des reptiles.

Après environ 2,5 km, on arrive au terme de la route de terre, au hameau Pertusat, dans la commune de Sarre. De là, on emprunte une route goudronnée mais plus étroite, direction Sud, en passant parmi les habitations, pour atteindre le château royal de Sarre, qui mérite une visite. Autrefois résidence du roi d’Italie pendant ses séjours de chasse en Vallée d’Aoste, il conserve des trophées de chasse et les mémoires de la maison royale des Savoie.
On longe le château vers la plaine d’Aoste, en compagnie d’un vaste panorama, puis on continue sur une route de terre qui mène à un sentier bordé d’arbres en direction du Sud.

Le sentier rejoint la route nationale 26 où, à proximité d’un rond-point, on prend la sortie qui va vers Aymavilles. On continue le long de la route régionale 47 en direction d’Aymavilles sur environ 400 mètres, puis on prend la route goudronnée qui va vers la ferme située à droite de la bretelle d’autoroute, au centre d’un pré avec parcelles cultivées.
Après la ferme, il faut continuer sur encore 200 mètres et utiliser le passage souterrain autoroutier pour se déplacer sur la rive gauche de la Doire Baltée, dominée par le château d’Aymavilles.

On continue sur cette petite route et, après avoir traversé également le deuxième passage souterrain, une piste cyclable commence, bordée d’arbres, longeant la Doire Baltée. Là, à droite, il est possible d’admirer les vergers de pommiers qui caractérisent cette partie de l’itinéraire. La pomme est le fruit qui domine cette région : la production annuelle dépasse les 3 500 tonnes. Les variétés typiques de la Vallée d’Aoste sont au nombre de quatre, dont deux sont considérées comme traditionnelles : la reinette et la Golden Delicious de la Vallée d’Aoste.

En continuant sur la piste cyclable parmi les prés et les cultures de pommes, raison et autres fruits, on rencontre une barre en fer qui délimite l’accès à la piste cyclable. De là, on emprunte la route qui se dirige vers la montagne, direction Nord-Ouest et, après environ 150 mètres, on prend le sentier qui monte vers le château Sarriod de la Tour.
Ouvert au public, il comprend une chapelle ornée d’un cycle de fresques du XIIIe siècle, ainsi que la remarquable « salle des têtes » au plafond en bois sculpté remontant au XVe siècle.
Une fois au château, en revenant légèrement sur ses pas on peut emprunter le sentier qui mène au village de Saint-Pierre à travers des vergers.

Dans le centre habité, on prend la rue de la Tour sur environ 200 mètres puis la rue de la Liberté. À travers le passage souterrain de la route nationale 26, après 150 mètres en direction de l’Est, on passe devant un restaurant, puis on tourne à gauche avant de prendre la petite route piétonne toute en pierre, qu’on appelle localement « la rampa », qui mène à la petite église de Saint-Pierre puis de nouveau au château.

Regardez les vidéos :

Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Webcam
Webcam