Chapelles

Valtournenche

Barmasse – elle se trouve sur la route de Valmartin, aux pieds des rochers qui constituent un abri (“barmes”) pour certaines constructions du tout petit village. Elle a été construite en 1926 par Pietro Hosquet et elle a été dédiée à la Madonne de Lourdes. Elle appartient toujours à la famille Hosquet.
Bringaz – de construction récente, elle se trouve à 1720 mètres d’altitude dans le hameau du même nom qui vient du valdôtain “brenva” qui signifie “mélèze” Elle est dédiée à sainte Rita de Cascia.
Busserailles – de la construction d’origine, il ne reste qu’une inscription en latin : “Hoc opus f. fieri. D.nus Gabriel Goyet presbyter Issimiensis et Vallistornenchiae curatus 1679” (Cette construction a été demandée par Gabriel Goyet, abbé de Issime et prêtre de Valtournenche). En 1934, elle fut démolie pour permettre la réalisation de la route du Breuil. Elle fut rebâtie à proximité du lieu d’origine.
Chaloz – en 1910, la construction actuelle a remplacé le bâtiment d’origine datant de 1722. Sur sa façade, une niche abrite une statue de la Mère des Douleurs du dix-septième siècle. La chapelle lui est dédiée ainsi qu’à Saint-Roch.
Cheneil – nichée dans la pinède d’une charmante combe, elle n’est pas encore desservie par la route carrossable. Sa construction remonte à 1896 comme l’atteste l’inscription sur une pierre. Elle est dédiée à Notre-Dame de la Guérison.
Cheperon – le village et sa chapelle doivent leur nom au nom patronymique Perron, plutôt répandu à Valtournenche. Dédiée à la Madone du Carmin et à Saint-Léonard, elle fut fondée par les moines Carrel en 1739. Sa façade est ornée d’une fresque représentant la Madone du Carmin, Saint Gothard, Saint François de Salles, Saint Grat et Saint Roch. Un missel datant de 1733 y est conservé.
Cignana – située à 2191 mètres d’altitude, elle a été construite en 1928, en même temps que le barrage qui alimente en eau la centrale hydroélectrique de Maen. Dédiée à Notre-Dame-des-Neiges, elle abrite deux frises dorées polychromes provenant d’une chapelle plus ancienne sur l’autre rive du lac.
Crépin – fondée en 1694 par Giovanni Ménabreaz, elle est dédiée à Saint-Crépin et Saint-Crespin. Le petit portique situé à l’entrée a été décoré de fresques par Tantardini (1948) avec les images de la Sainte Famille, de Saint Téodule avec le démon et la cloche et de Saint-Crespin avec ses outils de travail.
Crétaz – fondée par Michele Perron en 1730, elle est dédiée à Notre Dame de Tout Pouvoir. L’autel en bois polychrome date du dix-huitième est orné de colonnes torsadées et de plusieurs statues.
Euillaz – située sur les hauts pâturages de Valtournenche, elle est accessible en une heure de marche au départ de Champlève. La date de 1860 est gravée sur la poutre. Elle est dédiée à la Madone de la Salette, représentée sur la fresque de la façade.
Losanche – ce village, située un peu après le chef-lieu, possède deux chapelles. La première, dans le centre du village, date de 1732 ; elle est dédiée à Saint-Léonard et à Saint-Théodule. L’autre, située en amont des maisons, remonte à 1716, même si la construction actuelle date du milieu du dix-neuvième siècle. Elle est dédiée à Marie auxiliatrice et à Saint-Léonard.
Chapelles de Maen – cette minuscule et ancienne chapelle du village date de 1724. Elle n’est plus utilisée aujourd’hui et on l’aperçoit difficilement à proximité de la centrale hydroélectrique de l’Enel. La nouvelle chapelle a été construite en 1968, à côté du torrent. Elle abrite le crucifix et les restes de l’ancien autel du dix-huitième siècle de l’ancienne chapelle.
Montaz – elle se trouve au centre du hameau qui doit son nom à sa situation géographique : au bout de la montée qui mène à Valtournenche. Fondée par Pantaléon Gorret en 1733, elle est dédiée à Saint-Ours et à la Sainte Famille, représentée sur un tableau provenant du couvent des Capucins de Châtillon, à l’époque de leur expulsion par Napoléon en 1803.
Mont-Mené – elle se trouve dans un petit village, perché sur un promontoire rocheux à droite de la plaine de Maen, accessible en une demi-heure de marche et qui n’est plus guère habité une grande partie de l’année. Fondée en 1747 par Antonio Hosquet et dédiée à Saint Germain et à Saint Grat, représentés sur la façade.
Pecou – elle se dresse sur la gauche de la vallée, en face de Maen. Elle a été bâtie en 1753 par Giovanni Giacomo Gorret et elle est dédiée à Notre-Dame des Ermites.
Ussin – construite suite à un vœu fait à l’occasion de la peste de 1630 qui a épargné la paroisse de Valtournenche. Elle est dédiée à Saint-Michel. Sur sa façade, on peut voir une splendide fresque représentant le Jugement Dernier. Du fait de vols à répétition, son intérieur n’abrite aucune pièce particuliere.
Valmartin – construite au cours de la seconde guerre mondiale, elle est dédiée à Saint-Joseph et à Marie Auxiliatrice.

Contacts

Parrocchia Sant'Antonio
Loc. Capoluogo, 4
11028 VALTOURNENCHE (AO)
  • Téléphone:
    (+39) 0166.92005
Meteo
Meteo

Détails
Aosta
°C
°C
Zones touristiques
Zones touristiques

Mont-Blanc

Grand Paradis

Grand-Saint-Bernard

Aoste et environs

Mont-Cervin

Mont-Rose

Vallée Centrale

Webcam
Webcam